La Lettonie en revue: Octobre 2022

Take note – story published 1 year and 7 months ago

Les articles ont été sélectionnés pour traduction du 1er septembre au 7 octobre 2022, et portent sur l'actualité politique, sociale et sur le marathon des films lettons de cet automne

Les résultats des élections législatives - le parti "Nouvelle Unité" remporte 18,97% de voix, le taux de participation - 59,43%

Le 1er octobre 2022, en Lettonie se sont déroulées les élections législatives ou élections de la 14é Saeima. D’après les données fournies par la Commission centrale des élections (CVK), 916 594 électeurs éligibles soit 59,43% y ont participé.

Les partis qui ont dépassé la marge de 5% et seront représentés au parlement letton :

"Jaunā Vienotība" ("Nouvelle Unité") - 18,97% de votes

"Zaļo un Zemnieku savienība" ("Union des verts et des paysans") - 12,44% de votes

"Apvienotais saraksts" ("Liste unie") – 11,01% de votes

"Nacionālā apvienība" ("Alliance nationale") – 9,29% de votes

"Stabilitatei !" ("Pour la stabilité !") – 6,8% de votes

"Latvija pirmajā vietā ("La Lettonie en première position") - 6,24% de votes

"Progresīvie" ("Les progressistes") – 6,16%

Le président de la République Egils Levits a autorisé le 3 octobre le représentant du parti « Nouvelle Unité » Krišjānis Kariņš, de commencer des consultations avec d’autres partis élus au parlement au sujet de la nouvelle coalition, du modèle de gouvernement et de ses priorités. Toutefois le président a noté que M.Kariņš, qui est aussi le Premier ministre actuel n’est pas encore désigné comme candidat au poste du Premier ministre et qu’avant la nomination, un accord de coalition doit être élaboré, celui-ci doit fixer les priorités, souligner que "ce sera une coalition de réformes" et énoncer un certain nombre de détails qui pourraient causer des difficultés à la coalition par la suite.

Les consultations entre le parti "Nouvelle Unité" et le parti "Liste unie" et "Alliance nationale" ainsi que le parti "Progressistes" se sont déroulés le 4 et le 5 octobre.

Alors que le parti « Nouvelle Unité » de l’actuel premier ministre Krišjānis Kariņš a obtenu le plus de votes, trois partis de la coalition gouvernementale de la 13é Saeima n’ont pas réussi à dépasser la marge de 5% de votes. Il s’agit du parti "Attīstībai/Par!" - "Pour le développement/Pour !" avec 4,97% de votes. C’est également le parti "Harmonie" - "Saskana" avec 4,81% de votes, et le parti "Konservatīvie" - "Conservateurs" avec 3,09% de votes.

Plus d’information sur les résultats des élections en langue anglaise ici.


L’association “Hospiss LV” qui travaille dans l’accompagnement des personnes en fin de vie reçoit la médaille du Prix du Citoyen européen

On les appelle "les anges" et ils veillent à ce que chacun ait la possibilité de quitter la vie dans la dignité. L’association "Hospiss LV" apporte des soins aux patients en oncologie. Le 21 septembre ils ont reçu la médaille du Citoyen européen pour leur travail.

Chaque habitant de la Lettonie mérite de passer la fin de sa vie en recevant des soins de qualité. C’est pourquoi il y a quelques années a été créé une association qui travaille avec des soins palliatifs pour assurer aux patients en phase terminale de leur vie le sentiment de bien-être. Les membres de l’association soulignent que la liberté est particulièrement importante en fin de vie quand les grandes libertés sont devenues inaccessibles et celles qui restent, obtiennent une nouvelle importance. L’équipe a reçu la médaille du Prix du Citoyen européen qui récompense des réalisations d’excellence pour leur travail désintéressé.

Depuis octobre 2021 jusqu’à la fin de l’année, en collaboration avec le ministère des Affaires sociales, dans le cadre d’un projet pilote, les soins palliatifs ont été assurés pour les personnes de Riga. Il n’y a actuellement pas de certitude au sujet de l’avenir. La directrice de l’association Ilze Neimane-Nešpora note que le prix rassure l’association et sert comme rappel à tous les futurs ministres que l’association souhaite trouver des moyens afin d’assurer une fin de vie digne.


L’appréciation de la Russie est en baisse en Lettonie

Suite à la guerre de la Russie en Ukraine, le nombre des personnes en Lettonie qui ont une opinion négative envers la Russie a augmenté de 37% l’an dernier à 66% cette année.  20% de répondants ont une opinion positive et 15% ne pouvait pas formuler leur opinion. Ces données ont été recueillies par le centre de recherche SKDS.

Pour comparer, en 2021 le nombre de personnes interrogés qui avaient une opinion positive sur la Russie était 48%, une opinion négative – 37%, et pour 14% il était difficile de dire une opinion claire. Il y a dix ans, en 2012 une opinion positive envers la Russie a été enregistrée pour 56% des personnes interrogées, négative – 28%, et pour 16% il était difficile de dire leur opinion.

Pour comparaison, l’attitude des habitants de Lettonie envers les États-Unis n’a pas considérablement changé l’année passée. Cette année 51% de personnes interrogées ont eu un avis positif, contre 50% il y a un an, tandis que 35% avaient une opinion négative contre 36% il y a un an.

A l’égard de l’Union européenne l’attitude des lettons est devenue légèrement moins positive, toutefois plus positive que leur opinion sur les États-Unis et sur la Russie.  66% des répondants lettons ont une attitude positive à l’égard de l’UE cette année, contre 71% l’année passée, tandis que 23% ont une attitude négative, contre 18% il y a un an.

Environ 1000 personnes ont participé dans chaque enquête.


Le marathon du cinéma letton - un automne avec 20 premières pour rire, pour pleurer et pour aimer

Cet automne, du septembre à décembre, environ 20 nouveaux films lettons auront des premières dans les salles de cinéma en Lettonie. Parmi les genres représentés – des comédies, des films de la jeunesse, des films historiques et des films romantiques.

A partir du début du mois de septembre dans les salles du cinéma, il est possible de voir le film du réalisateur Aiks Karapetjans "Sema ceļojumi" - "Voyages de Samuel". C'est un conte absurde pour adultes teinté de l’humour noir. Une autre comédie noire qui a été présentée au public en septembre est le film de la réalisatrice Elza Gauja "Mamma vēl smaida" - "Maman sourit encore". C'est l’histoire de trois sœurs et de leur maman décédée. Le film retrace le voyage des sœurs en van à travers le nord de l’Europe, pour ramener leur mère en Lettonie. En novembre la comédie familiale du réalisateur Aigars Grauba "Circenīša Ziemassvētki" - "Le Noël du cricket" aura sa première. Dans ce film le père Noël s’avère être un prisonnier évadé.

Dans le marathon des films lettons cet automne, beaucoup de travaux sont dédiés à la jeunesse. Le drame réalisé par Matīss Kaža "Neona pavasaris" - "Le printemps en néon" va avoir la première dans le festival "Riga International Film festival". C’est l’histoire sur le passage à l’âge adulte d’une étudiante, ainsi que sur l’importance de la communication dans cette période de vie. Le film "Upurga", un thriller mythologique dans la nature sauvage de Uģis Olte raconte les révélations existentielles d’un jeune homme. Le film de Linda Olte "Māsas" - "Les sœurs" porte sur l’adoption des adolescents.

Une autre thématique importante pour le cinéma letton: l’histoire et les personnalités historiques. En septembre un film coproduit entre la Lettonie et l'Estonie "Suflieris" - "Souffleur" porte sur l’année 1939 a vu le jour. En novembre, la première du réalisateur Viesturs Kairišs est prévue pour le film "Janvāris" - "Janvier" qui me en scène le temps si important pour la Lettonie – les barricades en 1991 du point de vue des jeunes.

Au mois de novembre plusieurs films sur les personnalités historiques lettones vont voir le jour. Le film documentaire de Raitis Ābele sur le premier président du parlement letton et le père de la constitution Frīdrihs Vesmanis. Une histoire biographique sur le dissident letton Gunārs Astra sera présentée par la réalisatrice Liene Laviņa-Kalnaella. Et Anna Viduleja cherche les sources du phénomène du célèbre réalisateur documentaire letton Juris Podnieks. Une autre personnalité légendaire du cinéma letton, le réalisateur Ivars Seleckis a présenté au public le 4 octobre le troisième film documentaire du cycle des films sur la vie des paysans en Lettonie, intitulé "Les Paysans".

 

Le film d’ouverture cette année du festival "Riga International Film Festival" qui aura lieu du 13 au 23 octobre est "Mans laulību projekts" - "Mon histoire d'amour avec le mariage" de la réalisatrice Signe Baumane. C'est un film qui évoque la quête de l’amour et d’un mariage idéal. Un autre film sur la thématique de l’amour est la coproduction entre la Lettonie et la Lituanie le film "Songs for a fox" - "Chansons pour le renard" où la douleur de l’amour contemporain se joue à travers le mythe d’Orphée et d’Eurydice.

 

Seen a mistake?

Select text and press Ctrl+Enter to send a suggested correction to the editor

Select text and press Report a mistake to send a suggested correction to the editor

More

Most important